Isabelle N Rousset

Lors d'un voyage longue durée en Amérique centrale dans le cadre de sa maitrise d'ethnologie, Isabelle découvre la danse afro américaine et la puissance du rythme ( Compagnie Garifuna de Tegucigalpa au Honduras).

A son retour à Paris, elle se forme et obtient le monitorat en danses afro américaines ( Free dance Song dirigée par C de Rougemont) et suit parallèlement une formation en expression primitive ( atelier du geste rythmé dirigé par F Schott Billmann).

Elle continue de s'initier à d'autres pratiques artistiques et poursuit ses voyages ( Inde, Palestine, Mexique...) pour enrichir sa danse et son imaginaire: Kalaripayat, Danse Gypsie, percussions, chant, danse contact...

Depuis 2008 dans le Puy de Dome, Isabelle fait découvrir à un public adulte, l'expression primitive et l'expression afro américaine lors de stages en institutions ( CLIC, UFOLEP ...), dans le cadre des loisirs et de stages d'épanouissement personnel.

Elle intervient en milieu scolaire ( agrément)  pour accompagner les enseignants dans leurs projets pédagogiques, en périscolaire, pour des organismes spécialisés comme le Sessad, dans des stages au collège...

Pratiquante en yoga depuis 1996, elle a suivi une formation intensive de 200 heures au yoga Sivananda en 2009, une formation de 100 heures en Ashtanga en 2012 et au Natha yoga...  Elle intervient depuis 2012 dans des ateliers en plein air l'été dans le Puy de Dôme.

C'est aussi dans le pays des Salers, les vaches sacrées, qu'Isabelle a

commencé à écrire, mettre en scène et joué dans des spectacles contés dédiés à la cause animale et la célébration de la terre.

Elle travaille sur plusieurs projets d'album jeunesse inspirés des histoires qu'elle écrit.

Formée à l'autolouange par Marie Millis, elle propose aujourd'hui des ateliers d'initation à cette pratique de poésie à l'état brut pour révéler sa noblesse et cultiver l'enchantement.

Elle lui donne une dimension toute particulière en lui associant le chant tribal, le rythme et d'autres pratiques pour permettre à chacun de faire état de sa présence au monde dans la proclamation.

De plus en plus convaincue que la poésie peut contribuer à "sauver notre peau" et celle du monde ....ses ateliers donnent la part belle à la créativité pour que chacun puise en soi même des ressources infinies en lien avec les univers visibles et invisibles.

L'intention primordiale des ateliers comme de ses créations est de flouter de plus en plus les contours de nos êtres pour nous rendre poreux, prêts à recevoir l'univers, nous sentir plein de vie jusqu'à la démesure, développer une empathie pour tous les êtres vivants.

Son engagement pour la cause animale et son métier artistique sont étroitement mêlés et elle prend à coeur d'utiliser son savoir faire pour rendre hommage au peuple animal, végétal, minéral, à la Grande Mère qui continue de nous donner en abondance et ce malgré nos outrages. 

Des lectures poétiques, une exposition de portraits d'animaux au pastel sont prévues à partir de 2020. 

Un premier livre hommage au peuples de la terre sera publié en février 2020 . Premier livre de 4 tomes. " frisson animal". Elément Terre

Varanassi.mp3Isabelle N
00:00 / 00:00

Chanson écrite et composée après le retour de mon premier voyage en Inde de Mars à Septembre  2002.

Ce texte est né de mon expérience à Varanasi, cité millénaire au bord du Gange.

J'y ai vécu entre le temple de Shiva et les Burning Ghatts.

Mes cellules sont pleines des rituels depuis l'aube jusqu'à la nuit noire, de la vision des baigneurs dans le fleuve sacré, des saris plaqués contre les cuisses des femmes indiennes, summum de la sensualité, du Jasmin qui enlaçait mon cou et de son parfum envoutant...

Massada.mp3Isabelle N
00:00 / 03:11

Pour cette ébauche de chanson, un ami Israélien rencontré en Inde m'accompagne à la guitare sèche.

 

Massada vient de mon rêve d'aller en Israel et de mon autre rêve en 2003 d'aller voir les volcans d'Auvergne... 

Deux de ces rêves se sont réalisés:

En 2007, lors d'un voyage en Palestine avec l'association " le monde autrement", je rencontrais un peuple magnifique.  Lors de ce séjour de 3 semaines où nous &tions plusieurs artistes préparaient un spectacle de carnaval de rue avec les enfants ( échasses, percussions, danse, costumes...) , j'ai pu visiter Jérusalem une seule journée. La réalité des chek point à traverser, des Israéliens armés dans la ville sainte m'ont laissé un gout amer.

Depuis 2008, j'ai rejoint le pays des jeunes volcans endormis...

Massada vit toujours dans mes songes.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now